fbpx

Votre travailleur ne revient pas de ses vacances: que faire?

A la fin de l’année, votre travailleur a désiré prendre ses jours de congé. Cependant, à la fin de ceux-ci, il n’a plus daigner revenir sur les lieux de son travail.

Que pouvez-vous faire?

Il existe ce qu’on appelle, la procédure de demande de justification d’absence.

Section 1. En quoi consiste la procédure?

Vous n’avez plus de nouvelle de votre travailleur et vous vous demandez quoi faire dans ce cas:

  • Faut-il le payer?
  • Est-il possible de le licencier?
  • A-t-il le droit de faire cela?
  • Doit-il se justifier?

Section 2. Premier courrier

Il s’agit d’un premier courrier recommandé de demande de justification d’absence. Dans ce cas, vous souhaitez demander à votre travailleur une justification valable pour son absence.

Dans le courrier, il est important de spécifier depuis quand cette personne ne s’est plus présentée au travail sans vous avertir.

Une fois que le travailleur a bien reçu le courrier, il bénéficie d’un délai de deux jours ouvrables pour pouvoir se justifié (certificat médical) et/ou revenir sur les lieux du travail.

S’il ne le fait pas dans le délai imparti, vous avez la possibilité de continuer la procédure.

Section 3. Second courrier

Le travailleur n’a pas daigné répondre au premier courrier recommandé. Vous désirez continuer la procédure en envoyant le second courrier recommandé.

Dans ce courrier, il y a lieu de faire référence à la première lettre en indiquant la date d’envoie de cette dernière. En sus, il faut mentionner à nouveau la date à partir de laquelle le travailleur n’est plus venu travailler sans donner d’excuse valable.

Une fois réceptionné, il bénéficie à nouveau d’un délai de deux jours ouvrables pour répondre à la demande de justification d’absence.

Ce n’est que si ce dernier ne répond pas qu’il est possible de passer à la dernière étape de cette procédure.

Section 4. Troisième courrier

Le travailleur n’a pas répondu aux deux premiers courriers recommandés (ne s’est justifié et n’est pas revenu travailler).

Dans ce cas, vous pouvez prendre la décision d’envoyer le 3ème et dernier courrier recommandé mettant fin au contrat de travail de ce salarié pour abandon de poste. Il sera considéré comme sortant de service le jour de l’envoie du courrier recommandé.

Section 5. Formalités

Il est primordial d’être bien attentif à l’adresse utilisée pour l’envoie des courriers recommandés. En effet, ces derniers doivent contenir l’adresse complète et exacte du travailleur. Sans cela, le courrier pourrait être jugé comme étant non valable et vous devriez recommencer toute la procédure.

Effectivement, le licenciement sera jugé invalide dans le cas où:

  • L’adresse est incorrecte
  • La personne a justifié son absence

Dans ces deux cas, le contrat aura tout de même pris fin mais sans répondre aux formalités et vous serez alors redevable d’une indemnité équivalente au délai de préavis que le travailleur aurait dû prester en cas de licenciement classique.

Section 6. Et le paiement dans tout ça?

Cette personne ne se présente pas sur les lieux du travail et vous trouvez injuste de devoir le payer pour cela? Pas de panique, il sera considéré comme étant en absences injustifiées pendant la période où il ne se justifie pas.

Cette absence injustifiée n’est pas rémunérée.

Toutefois, quand une personne se voit sortir de service pour abandon de poste, s’il comptait au moins 1 an d’ancienneté dans l’entreprise et qu’il avait atteint 45 ans au moins, l’employeur doit lui proposer une offre de reclassement. Cet outplacement coûte environ 1800 euros.

12 janvier 2022