fbpx

La déductibilité fiscale des voitures de société

A l’heure actuelle, les voitures de sociétés sont déductibles, pour les employeurs, à environ 50% pour les voitures qui polluent beaucoup. Seules les voitures qui ne dégagent pas de CO2 sont déductibles fiscalement à 100%.

Quid dans l’avenir?

L’objectif à long terme serait de rendre le parc automobile plus vert. Pour arriver à cet objectif, la déductibilité fiscale des voitures de société va disparaître progressivement, en tous les cas, pour les voitures dégageant du CO2.

Par conséquent, les voitures électriques seront les seules qui seront déductibles fiscalement.

Ces modifications vont débuter de manière progressive à partir de janvier 2023.

Une modification au niveau des cotisations ONSS?

Pour le moment, aucune discussion n’a été lancée à ce sujet. Les modifications seraient donc uniquement fiscales pour les voitures de société.

Cela peut encore changer d’ici quelques années. Nous vous tiendrons au courant des nouveautés à suivre…

Et les employeurs dans tout ça?

Au vu des mesures envisagées, il serait judicieux pour les employeurs de commencer à changer leur parc automobile classique en parc automobile électrique.

Cependant, nous savons tous que les voitures électriques ont un certain coût. A cet égard, il est important de rappeler que le budget mobilité peut encore être mis en place. Pour le moment, l’employeur doit avoir mis une voiture de société à disposition du travailleur pendant un délai de 3 ans avant de pouvoir mettre en place le budget mobilité. A terme, l’objectif serait de supprimer ou, à tout le moins, limiter les délais d’attente pour pouvoir promouvoir ce budget mobilité durable (échanger sa voiture de société contre une somme pour un abonnement de transports en commun, un vélo électrique,…).

14 mai 2021