fbpx

Extension du congé de circonstance dans le cadre d’un décès

Une proposition de loi vise à étendre la durée du congé de circonstance en cas de décès de certains proches de 3 à 10 jours.

La proposition de loi prévoit une extension à 10 jours de petits chômages dans le cas du décès:

  • Du conjoint ou du partenaire cohabitant
  • D’un enfant du travailleur ou de son conjoint ou de son partenaire cohabitant
  • D’un enfant d’accueil dans le cadre de soins d’accueil de longue durée au moment du décès ou dans le passé

La personne concernée par le petit chômage pourra donc prendre 3 jours entre le jours du décès et le jour des funérailles et 7 autres jours dans l’année suivant le décès.

Comme pour les trois jours précédents, les 10 jours sont entièrement payés par l’employeur.

Quand est-ce que cette extension s’applique?

Les travailleurs peuvent en profiter à partir du 25 juillet 2021.

30 juin 2021